Search

Results 71 - 80 of 96

Une conférence de James Freer à Dorchester, 1899

Category:

Brief description of practices: 

James Freer donna une conférence accompagnée de vues animées à Dorchester lors de sa première série de conférences en Angleterre en 1899. La lecture de Freer avait pour titre Ten years in Manitoba et présentait : « 25,000 Instantaneous Photos upon Half-a-Mile of Edison Films » (Eamon 1995, p. 16).

Period - Year: 
1899

Country:

Period - Month and Day (Ex: January 1): 
janvier, 27

Séances scabreuses dans un café du Midi

Category:

Brief description of practices: 

«En face de la gare, le propriétaire d'un café n'a rien trouvé de mieux que d'installer un cinématographe qui reproduit des sujets plus ou moins scabreux que l'opérateur agrémente d'observations qu'il peut croire spirituelles et qui ne sont que stupides et grossières.» (Journal du Midi, dans Albera et Gaudreault, p.177)

Period - Year: 
1906

Fête de Saint-Fiacre

Category:

Brief description of practices: 

«Représentation du cinématographeLa plus grande merveille du jour présenté par le professeur J. Caroly Artiste diplômé de l'Académie de prestidigitation de Paris »(Affichette d'une séance de cinéma, tiré de Jacques Deslandes, Le Boulevard du cinéma à l'époque de Méliès, dans Albera et Gaudreaut, p. 178)

Period - Year: 
1900

Country:

Les ciné-clubs de Madagascar

Category:

Brief description of practices: 

L'auteur Karine Blanchon (2009) fait état de l'existence de deux associations (ciné-clubs) officielles à Madagascar. La première, Sary Vazo, est créée en 1996, dans le but de relancer le cinéma malgache. La seconde, Iris, voit le jour en 2006 dans la capitale malgache. Ces deux ciné-clubs (dont le premier est maintenant en veilleuse) ont pour but de relancer le cinéma malgache, en organisant des projections avec discussions et animations d'ateliers.

Period - Year: 
1996 to 2007
1997 to 2007

Country:

Cinéma du Peuple - Coopérative anarchiste

Category:

Brief description of practices: 

Le Cinéma du Peuple fut une initiative des milieux anarchistes, créé le 28 octobre 1913, pour "élever l'intellectualité du peuple" et produire un cinéma répresentatif du prolétariat. Elle a produit au moins 5 films - il y a en a d'autres sans confirmation documentée - et les présenta en plusieurs séances pendant 1914 accompagées de présentations orales avant, pendant et aprés les projections. Le début de la Première Guerre Mondiale marque la fin de ses courtes mais significatives activités.

Period - Year: 
1913 to 1914

Country:

Period - Month and Day (Ex: January 1): 
28 octobre
30 mai

CINESUD. DISTRIBUTION DE FILMS POUR CINÉ-CLUBS ET AUTRES ASSOTIATIONS SANS BUT LUCRATIF.

Category:

Brief description of practices: 

Projet de diffusion des films dans le cadre des ciné-clubs et sous le parapluie de la Fédération Internationale des ciné-clubs. Cette initiative prévoit que tous les films soient présentés et discutés avec le public à chaque séance. Les pratiques classiques des ciné-clubs sont donc adoptées: feuille de salle, présentation et débat. Normalement, ce sont les animateurs du propre ciné-club qui mènent la séance.

Period - Year: 
2009

Country:

Cinomade et le combat contre le VIH/SIDA au Burkina Faso

Category:

Brief description of practices: 

CINOMADE est une association burkinabè et française à but non lucratif dont l’objectif est la création et la diffusion d'outils de sensibilisation. Elle réalise, diffuse et distribue des films documentaires, de fiction, d’animation, des clips vidéos. Elle utilise ses films dans ses programmes de sensibilisation interactive, notamment lors des séances de “Cinéma-Débat Interactif“ (Source : site Internet cinomade.org). Dans cet article, l'auteur Vincent Bouchard décrit et analyse les divers dispositifs uitilisés par les organisateurs de CINOMADE pour atteindre la population concernée (par exemple le débat interactif) ainsi que la réception des spectateurs-villageois qui sont encouragés à prendre part à une réflexion collective suite aux projections.

Period - Year: 
2009

Country:

Soirée cinéma africain - projection à l'africaine au Café Le Troquet, Gatineau, Québec, Canada

Category:

Brief description of practices: 

Dans le cadre d'une soirée bénéfice pour le Forum Social Mondial de Dakar, les animatrices ont tenté de recréer l'atmosphère d'une projection cinématographique africaine où les spectateurs boivent, mangent et commentent le film pendant la projection. Un groupe musical est engagé pour créer une atmosphère détendue. Les animatrices présentent le film (contenu) au préalable et animent une discussion suite à la projection. 

Period - Year: 
2010

Country:

Period - Month and Day (Ex: January 1): 
19 décembre

Les étudiants de la Kibera Film School au Kenya

Category:

Brief description of practices: 

En décembre 2007, les violences communautaires postélectorales ont fait plus d'un millier de morts au Kenya. Kibera n'a pas été épargné. C'est dans ce contexte qu'est né le long métrage Togetherness Supreme, relatant les atrocités commises à Kibera. L'idée: mobiliser la communauté pour créer un film qui réfléchirait sur ces événements. Maxwell Kerote y joue un petit rôle. Assis sur le sol avec deux amis, sans emploi, il passe le temps comme il peut. «Je suis fier d'avoir joué dans ce film. Ça a apporté du changement parce que les gens ont vu ce qui est arrivé et ce qui était mal. Ça a ouvert les yeux.» Son ami Arthur est tout aussi positif. «Il faut le montrer à tous. Les prochaines élections sont l'année prochaine. Il ne faut pas oublier la douleur.» Partout au Kenya, les étudiants projettent le film et animent des discussions pour crever l'abcès. «On veut changer les choses. Et le cinéma est notre arme», conclut Aida. (La Presse.ca, Publié le 17 juillet 2012 à 07h19)

Period - Year: 
2012

Country:

Period - Month and Day (Ex: January 1): 
Juin, 17

Le cinéma scolaire en France, 1918-1930

Category:

Brief description of practices: 

«Le cinéma dans les écoles apparaît au lendemam de la première guerre mondiale. Il se substitue aux lanternes magiques et aux vues fixes. Il complète et anime les leçons du maître. H touche le primaire bien avant les lycées et un rapport au Ministère de l'Instruction PubUque évalue à 4000, en 1930, le nombre d'appareils muets en 35 mm qui fonctionnent en France «pour l'éducation et l'enseignement» (Ciné Document n° 3, mars 1932, p. 179 dans Borde et Perrin 1992, p.9). 

Period - Year: 
1918 to 1930

Country:

Pages