Search

Results 1 - 4 of 4

Circuit de Jean-Théo Picard en 1944 : Saint-Donat de Rimouski, 27 juin 1944

Category:

Brief description of practices: 

Jean-Théo Picard est l'un des principaux représentants de l'ONF au Québec. La pratique décrite ici concerne les circuits ruraux mis en place par l'ONF dans les provinces canadiennes à partir de 1942. L'ONF ne distribue que des films sonores, et il s'agit souvent des premiers films de ce genre que voient les habitants des villages et petites villes éloignées des grands centres urbains. Certains spectateurs n'ont parfois même jamais vu de film tout court. Ces circuits ruraux, qui présentent un programme mensuel, proposent des séances gratuites aux spectateurs. Les films projetés sont des courts documentaires de propagande de guerre, d'hygiène, de modernisation agricole et rurale. On trouve quelques films religieux. Il y a aussi des films d'animation musicaux (par exemple la série "Chants populaires"), ainsi que des documentaires sur les différentes régions et populations du Canada. On trouve enfin des films visant à soutenir diverses campagnes d'éducation civique ou de modernisation de l'organisation sociale (réinsertion des anciens détenus, droits du travail, organisation des syndicats, etc.).Le représentant de l'ONF amène avec lui (en voiture, en bateau, en train) films, génératrice, écran, projecteur si besoin est. Il est rare que les salles soient équipées pour le cinéma sonore et donc le représentant de l'ONF transporte avec lui tout le matériel nécessaire à ce type de films. 

Period - Year: 
1944

Country:

Period - Month and Day (Ex: January 1): 
juin, 27

L'oralisation des projections cinématographiques (Vee-jaying) en Afrique de l'Est : le cas du Veejay King Rich en Tanzanie

Category:

Brief description of practices: 

Le «Veejaying» est une forme de Boniment pratiqué dans les salles de cinéma (video parlours) d'Afrique de l'Est. Cette pratique, assez récente (fin des années 80), consiste en une oralisation du film à travers la médiation du «Vee-jay», qui est à la fois traducteur et animateur pour les spectateurs dans la salle. La performance du « vee-jay» peut être considéré comme une version moderne (et urbaine) de celle du conteur traditionnel qui donnait une couleur locale et actuelle aux récits culturels (Mathias Krings).

Period - Year: 
2007 to 2009

Country:

Cas de pratique cinématographique oral à Lodz, Pologne

Category:

Brief description of practices: 

L'auteur Isroel Rabon, dans son roman de fiction intitulé Le Voyage, relate les aventures d'un soldat démobilisé.  Ce dernier occupe divers emplois pour assurer sa survie, dont celui d'orateur dans une salle de cinéma : Au cinéma Vénus, Lodz, Pologne, un orateur (le soldat en question) est engagé pour commenter un film de propagande pour les ouvriers communistes. Son discours entraîne la ferveur des spectateurs qui s'emballent et commentent à leur tour les événements prenant place à l'écran.

Period - Year: 
1928

Country:

Pratiques orales en Afrique subsaharienne : Projections populaires à Dakar (Sénégal)

Category:

Brief description of practices: 

De façon parallèle aux projections coloniales qui ont lieu un peu partout en Afrique, « des exploitants cinématographiques proposent différentes formes de projections commerciales. Une grande varitété de films sont montrés en Afrique dans de slieux divers ». Ces derniers sont commentés par des griottes commanditées par des mécènes (V. Bouchard 2010, p.117).

Period - Year: 
1957 to 1965

Country: