La conférence-avec-projections en France au début du XXe siècle

Printer-friendly version

Category:

Brief description of practices: 

« La conférence-avec-projection est une institution qui a ses conférenciers-projectionnistes, ses livrets-conférences, son Manuel pratique, sa revue corporative (le Fascinateur), son organe spécialisé (Les Conférences), etc. C’est une institution qui a aussi son héraut, en la personne de G.-Michel Coissac, « chef du service des projections lumineuses de la Bonne Presse », dont on sait qu’il finira un jour par changer de « série », pour devenir l’un des premiers à écrire, au milieu des années 20, une histoire du cinéma. C’est pourtant lui qui écrivait, en 1908, du lieu qui était alors le sien, celui, non de la projection-avec-boniment mais de la conférence-avec-projection (il était directeur du Fascinateur) [...] » (Albera et Gaudreault, Doc Germain, p. 3).« Il faut donc distinguer, d’un côté, la « série culturelle » de la conférence-avec-projection (syntagme figé de l’époque), et de l’autre, ce qu’on peut appeler la projection-avec-boniment. La première fut une véritable institution, alors que la deuxième relève d’une pratique culturelle nettement moins organisée. Le principe de la première série est d’éduquer l’auditoire par le truchement d’une conférence que l’on illustre, grâce à la lanterne magique, par la projection de vues fixes (après l’invention du cinématographe, on y introduira la vue animée). La deuxième série, au sein de laquelle la projection de vues animées est prépondérante, a généralement comme finalité d’amuser ou de divertir l’auditoire » (Albera et Gaudreault, Doc Germain, p. 2).  

Location: 
France
48° 48' 31.2192" N, 2° 17' 26.3364" E
Details on location(s): 

Le drapeau a été placé sur la capital à titre indicatif seulement.

Country:

Period - Year: 
1895 to 1910

Description

Main Objectives of the Screening:

Layout

Screening program: 
Several films are projected

Type of Projection:

Projection Device:

Location of the projection: 
No Data
Hall Size: 
No Data

Sound Device:

Film(s)

Status of film: 
No Data
Status of the film(s) in relation to the projection: 
No data
Knowledge of projected film(s): 
No Data

Commentator(s)

Status of the commentator: 
No data
Status of the Commentator(s) in relation to spectators: 
No Data

Commentary

Position of Commentary in Relation to Screening: 
Presentation of the film
Intermittent Commentary
Details on the commentary in relation to screening: 

« Là où la conférence-avec-projection favorise nettement une dissociation, dans le temps, entre les informations véhiculées par la voix et celles qui le sont par les images, la projection-avec-boniment accepte volontiers que ces informations soient livrées de manière simultanée au spectateur. Du côté de la conférence-avec-projection, on trouve en effet préférable que le conférencier fasse sa conférence avant la projection des images et qu’il n’intervienne que de manière parcimonieuse au cours de la projection des images qu’il a choisies pour illustrer son propos. La conférence est l’enjeu principal, les illustrations sont accessoires (Albera et Gaudreault, Doc Germain, p. 4).

Type of commentary in relation to projected film(s): 
Adapting projected film to the context of projection
Position of commentary in relation to screening hall: 
No Data

Public

Number of spectators: 
No Data
Types of audience behaviour: 
No Data

Sources

Reliability of sources: 

François Albera, André Gaudreault Apparition, disparition et escamotage du « bonimenteur » dans l’historiographie française du cinéma.Trouvé dans un fichier informatique appartenant à Germain Lacasse.