Bibliographie

Found 49 results
Filters: First Letter Of Last Name is L  [Clear All Filters]
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z 
L
La Rochelle, R. (2002).  Écouter le cinéma.
Lacasse, G. (1998).  Le cinéma bonimenté comme dispositif de médiation. Cinémas. vol. 8, p. 43-62.
Lacasse, G. (1998).  Du cinéma oral au spectateur muet. Les dispositifs de médiation au cinéma, Cinémas. vol. 9 , p. 43-62.
Lacasse, G. (1988).  Histoires de scopes. Le cinéma muet au Québec.
Lacasse, G. (1996).  Le bonimenteur et le cinéma oral. Le cinéma « muet » entre tradition et modernité. Département de littérature comparée. Thèse de doctorat,
Lacasse, G., & Duigou S. (1985).  L'historiographe. Les débuts du spectacle cinématographique au Québec.
Lacasse, G. (1996).  L'écran ventriloque (Chapitre). (Gaudreault, A., & et al, Ed.). Au pays des ennemis du cinéma... Pour une nouvelle histoire des débuts du cinéma au Québec. p. 137-154.
Lacasse, G. (1996).  Du boniment québécois comme pratique résistante. Iris. p. 53-66.
Lacasse, G., Gaudreault A., & Sirois-Trahan J-P. (1996).  Au pays des ennemis du cinéma... Pour une nouvelle histoire des débuts du cinéma au Québec.
Lacasse, G. (2002).  Du cinéma oral à la radio visuelle. Pratiques intermédiatiques au Québec 1900-1950. (La Rochelle, R., Ed.).Écouter le cinéma.
Lacasse, G., & Gaudreault A. (1993).  L'écran ventriloque (Article). 24 Images. p. 41-44.
Lacasse, G. (1995).  Palimpseste, trame et traces : tradition orale et notion de genre dans le cinéma des premiers temps. Iris. Sur la notion de genre au cinéma. p. 63-75.
Lacasse, G., & Gaudreault A. (1993).  Fonctions et origines du bonimenteur du cinéma des premiers temps. Cinémas. vol. 3, p. 133-147.
Lacasse, G. (1999).  American Silent Cinema Adapted in Quebec Theater. Cinema Journal. vol. 38, p. 98-110.
Lacasse, G. (1993).  Le bonimenteur de vues animées (Mémoire). Département d'histoire de l'art. Mémoire de maîtrise,
Lacasse, G. (1992).  De Passions en passions. Le cinéma des débuts au Québec. (et al., C., Ed.).Une invention du diable? Cinéma des premiers temps et religion. p. 81-87.
Lacasse, G. (2008).  Joseph Dumais and the Language of French-Canadien silent cinema. Early Cinema and the “National”.
Lacasse, G., & Duigou S. (1987).  Marie de Kerstrat, l'aristocrate du cinématographe.
Lacasse, G. (2000).  Le bonimenteur de vues animées. Le cinéma « muet » entre tradition et modernité.
Lacasse, G. (1998).  L'orgue de barbare. L'indescriptible musique de l'inandible cinéma. Iris. p. 76-89.
Lacasse, G., & Gaudreault A. (1996).  Le bonimenteur de vues animées (Article). Iris, Revue de théorie de l'image et du son.
Ladinskij, A.. (1931).  Amerikanskij illjuzion. Poslednie novosti. p.4.
Lagarriga, D. P. (2007).  Vee-jay translators in Uganda. 2007,
Larouche, M. (1991).  Films d'Afrique.
Larrue, J-M., & Bourassa A. G. (1993).  Les nuit de la «Main». Cent ans de spectacles sur le boulevard St-Laurent (1891-1991).
Lastra, J. (2000).  Sound Technology and the American Cinema: Perception, Representation, Modernity.
Lauridsen, P S. (1994).  A Considerable Repertoire Was Necessary: Sound in Danish Silent Cinema.
Laya, D. (1972).  La Tradition orale; problématique et méthodologie des sources de l'histoire africaine.
Le Fraper, C. (1911).  Les Conférenciers. Le Courrier cinématographique. p. 3-4.
Lecherbonnier, B. (1977).  Initiation à la littérature négro-africaine.
Lecointe, T. (2010).  Les « conférenciers de cinéma » en France (1896 – 1930) Historique d’une pratique à travers différents réseaux de diffusion, lieux de projection et genres filmiques.
Lecointe, T. (2010).  Pratiques orales dans les spectacles Lumière en 1896/1897. Pratiques Orales du cinéma (Montréal 2007).
Lecointe, T. (2007).  La sonorisation des séances Lumière en 1896 et 1897. 1895. 28-53.
Lee, S. (2002).  Les Africaines à l’écran et derrière la caméra. Cinémas d'Afrique.
Roy, M. (1980).  Le roi des ténèbres (Roy). (Lemire, M., Ed.).Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec. p. 983-985.
Lenk, S., & Kessler F. (2012).  Les images en mouvement au théâtre de variétés: le cas de l'Apollo de Düsseldorf. Beyond the Screen lnstitutions, Networks and Publics of Early Cinema. 247-254.
Leprohon, P. (1982).  Histoire du cinéma muet 1895-1930.
Lequeret, E. (2003).  Le cinéma africain : un continent à la recherche de son propre regard.
Lerouge, C. (1996).  Sur 100 années le cinéma sonore.
Levie, F. (1990).  La lanterne magique des origines à Robertson. Lanterne magique et fantasmagorie.

Pages