Search

Results 1 - 10 of 11

La « Passion » de l'Eden Musee

Category:

Brief description of practices: 

« Richard Hollaman, directeur de l'Eden Musee de New York, commanda la production d'une  Passion « reconstituant » celle d'Oberammergau. Elle fut commentée par le « Professeur » Powell, conférencier très célèbre, dont le commentaire s'allongea au fil des représentations. Le succès fut si important que l'Eden Musee organisa des tournées de projection dans plusieurs villes. Les vues étaient cette fois commentées par le révérend N. B. Tompson, et accompagnées de projections fixes. » (Lacasse 2000, p. 88)

Period - Year: 
1896

Country:

Les conférences de l'abbé Albert Tessier sur la Côte-Nord

Category:

Brief description of practices: 

« À chaque endroit, des auditoires de travailleurs de la forêt suivirent, avec un intérêt, le défilé de mes images. [...] J'essayais de les sensibiliser aux beautés de la nature [...] » (Tessier 1975, p. 174-175).

Period - Year: 
1937

Country:

Albert Tessier et le « réveil mauricien »

Category:

Brief description of practices: 

« À ces conférences, Tessier projetait en fait une série de films, habituellement quatre, qui recoupaient ses préoccupations fondamentales : la paysannerie, la pédagogie familiale, la spiritualité et l'histoire. Puisés dans un stock entreposé dans deux coffrets de bois qu'il traînait avec lui, les films disposaient l'imagination des spectateurs à un approfondissement de leur quotidien car ce qu'ils voyaient n'était rien d'autre que le contexte, matériel et spirituel, dans lequel ils avaient évolué, eux ou leurs pères » (Bouchard 1973, p. 22).
« Les compagnies de distribution n'existant pas à cette époque, Tessier répond à des invitations, trouve des salles, organise son réseau de distribution, projette ses films à Montréal, Baie-Comeau, Trois-Rivières, Nominingue, pour ne citer que quelques endroits » (Bouchard 1973, p. 21-22). 

Period - Year: 
1927 to 1957

Country:

Causerie pour la troupe Cooke des Scouts catholiques par Albert Tessier, 1934

Category:

Brief description of practices: 

Le 7 février 1934, Albert Tessier présenta ses images mauriciennes à l'Hôtel de Ville dans le cadre de la soirée au profit de la troupe Cooke de l'association des Scouts catholiques de Trois-Rivières. Plusieurs milliers de pieds de film furent accompagnés des commentaires de l'abbé. 

Period - Year: 
1934

Country:

Period - Month and Day (Ex: January 1): 
février 7

Cinq causeries sur l'éducation domestique par l'abbé Albert Tessier, 1939

Category:

Brief description of practices: 

L'abbé Tessier donna cinq causeries sur l'éducation domestique en octobre 1939, il nous est possible de croire que ses conférences étaient illustrées par ses propres films.

Period - Year: 
1939

Country:

Albert Tessier présente en primeur ses films Conquête pacifique, L'île aux Grues et L'île aux Coudres au Gésu, 1939

Category:

Brief description of practices: 

Albert Tessier présenta en grande primeur ses nouvelles bobines qu'il tourna à l'été 1939. « À l'occasion de la proclamation des résultats du Concours de Vacances '39, M. l'abbé Albert Tessier, dont la réputation de cinéastes se répand de plus en plus dans la province, présentait hier soir, salle du Gésu, quatre bobines de films en couleurs, résultats de ses efforts de photographe au cours de l'été dernier » (Huot, Maurice. 1939. « M. l'abbé Tessier est un habile chasseur d'images ». Le Devoir, 15 décembre.). 

Period - Year: 
1939

Country:

Period - Month and Day (Ex: January 1): 
décembre, 14

La conférence « La vierge et son fils » du Père Chevalier, 1907

Category:

Brief description of practices: 

Chevalier présenta un spectacle de projection photographique et cinématographique à Malines en novembre 1907, le tout accompagné de musique.

Period - Year: 
1907

Country:

Period - Month and Day (Ex: January 1): 
novembre

Le révérend Wilson Carlile, London, 1892-1926

Category:

Brief description of practices: 

« Carlile became Rector of St Mary-at-Hill in the City of London in 1892, a post he held until 1926. During this time, as Stephen Bottomore has detailed in his exemplary study of Wilson Carlile, he established this church as tbe flagship for the Church Army's particular understanding of how to deliver a new kind of religions service that made use of "new media" - the lantern and the cinematograph » (Gray 2012, p. 28)«The lantern, presenting both sacred and secular imagery, was used throughout his services. Slides were made to represent all of the formal elements of the service including hymns, prayers and collects. No prayer or hymn book was required. The accompanying music included the bands involved in the procession as well as a string orchestra and the church's own pipe organ (a William Hill organ of 1848). Song was represented by soloists and a choir. Carlile directed all of these elements (the projections on screen and the music) and added a third: his own voice » (Gray 2012, p.28-29).«As Bottomore discovered, around 1900 Carlile began to integrate the cinematograph into his Sunday services» (Gray 2012, p. 29).

Period - Year: 
1895 to 1926

Country:

Wilson Carlile et ses caravanes ambulantes, London, 1892-1926

Category:

Brief description of practices: 

« Carlile, having established missions across the country and largely in poor urban areas, then began in 1892 to address the needs of the countryside by creating a fleet of travelling caravans. [...] Each horse-drawn van, painted in dark green with biblical quotations hand-painted in light green on every side, was led by an "Officer" (a trained evangelist) with one to two prospective evangelists who would serve on the vans as a form of probation before their entry into the Training Home. The vans toured for periods of up to nine months, with private prayer, bible study, bookselling and evening services for adults and children held outdoors and in churches and schools. Rowan noted the significance of the lantern to the peripatetic work. "A lantern and slides is a part of the equipme-nent Oitern services, -s and a lecture on Church Army work generally, being frequent features of the missions" [...] In the 1920s the horse-drawn vans were modernised by being replaced by motorised vans and mobile cinemas. » (Gray 2012, p. 30-31).

Period - Year: 
1895 to 1929

Country:

Paroles religieuse en France, réaction des spectateurs lors d'une projection, Basses-Pyrénées, 1904

Category:

Brief description of practices: 

« Quand le lieu de projection est une église, le recueillement est de rigueur lors des projections, sauf lorsque les fidèles laissent échapper des petits cris d'étonnement: "Les spectateurs gardaient un silence profond qui témoignait de l'émoyion de leur âme; silence interrompu seulement par des exclamations de ce genre: Oh! Voyez donc le petit Jésus! Oh, qu'il est beau!". (15) Sous la nef de l'église, les paroles des paroissiens résonnaient. L'émotion partagée, dans un lieu religieux ou non, semble être une caractéristiques les plus fortes des séances de projection de la période. Même dans une ambiance de recueillement, le public exprime ce qu'il ressent profondément » (Barnier 2012, p. 46).  (15): Le Mémorial des Basses-Pyrénées (16-17 octobre 1904), cité dans Hélène Tierchant, Aquitaine, 100 ans de cinéma (Bordeaux: CRL d'Aquitaine, 1991), 39. 

Period - Year: 
1904

Country:

Pages