Search

Results 1 - 10 of 139

Le benshi Shunsui Matsuda et ses élèves

Category:

Brief description of practices: 

«Komatsu et Musser ont assisté à la prestation de narrateurs qui étaient les élèves de Matsuda et qui commentaient Orphans of the Storm (Griffith, É-U., 1922).» (Lacasse 2000, p. 72) 

Period - Year: 
1987

Country:

Le benshi [Katsuben] japonais

Category:

Brief description of practices: 

« Le pays où le bonimenteur semble avoir occupé la plus importante place est le Japon. [...] Les narrateurs de films [...] furent si importants et si nombreux qu'ils fondèrent des syndicats, des écoles, et purent même influer sur l'évolution du cinéma en empêchant les producteurs de faire des films sans boniment. Les théoriciens de la narration parlent parfois d'un narrateur omniscient dans le film; le benshi quant à lui était le narrateur omnipotent » (Lacasse 2000, p. 68-69).« First-class theaters in larger cities required a staff of seven or eight Katsuben [benshi] along with their apprentices. Most second-class theaters had three or four. When a loud bell signaled that a film was about to start, the designated katsuben made his entrance on stage. Like a bus driver climbing on board to take over a bus, the katsuben made his entrance and placed a large card with his name on it in an illuminated sign. He might also display the title of the film he was about to perform. Many katsuben dressed in formal kimono » (Anderson 1992, p. 273).

Period - Year: 
1896 to 2009

Country:

Henry de Grandsaignes d'Hauterives et son Historiographe

Category:

Brief description of practices: 

« Il fut l'exploitant le plus actif au Québec entre 1897 et 1906, présentant des centaines de spectacles qui étaient presque toujours bonimentés.» (Lacasse 2000, p. 108)

Period - Year: 
1897 to 1906

Country:

Les « Vues parlées de M. Dhavrol »

Category:

Brief description of practices: 

« Fernand Dhavrol était un directeur de théâtre montréalais d'origine française ; la forme exacte de ces spectacles est incertaine, mais il semble bien qu'il écrivait des dialogues français que lui-même et d'autres comédiens interprétaient pendant la projection du film [...] » (Lacasse 2000, p. 111)

Period - Year: 
1908 to 1909

Country:

Un spectacle filmo-théâtral de Julien Daoust

Category:

Brief description of practices: 

Le spectacle La fin du monde est une « combinaison de vues animées avec personnages vivants [...] apparaissent tour à tour comme sous la baguette d'un magicien des anges qui volent dans l'espace ». (Anonyme, « Salle Duvernay », La Presse, 27 avril 1907; et « Salle Duvernay », La Presse, 28 mai 1907, cité dans Lacasse 2000, p. 112).

Period - Year: 
1907

Country:

Les conférences d'Henri Poitras au Théâtre Princess

Category:

Brief description of practices: 

Henri Poitras traduisait les intertitres des films américains aux spectateurs canadiens-français et « Parfois, le conférencier se laissait emporter par l'action et il ajoutait des mots de son cru! » (propos d'Henri Poitras cité dans Lacasse 2000, p. 119) 

Period - Year: 
1924

Country:

Le bonimenteur québécois au spectacle burlesque

Category:

Brief description of practices: 

«Le spectacle de burlesque commençait avec la projection de films. Avant 1920, nous l'avons mentionné au premier chapitre, il s'agissait de film muets accompagnés par un pianiste et par un raconteur ou présentateur “qui expliquait à mesure l'intrigue pourtant si simple du film”» (Chantal Hébert cité par Lacasse 2000, p.115)

Period - Year: 
1915 to 1930

Country:

Le Lecturer anglais

Category:

Brief description of practices: 

« [...] les premiers cinéastes et exploitants étaient des lanternistes. Martin Sopocy, qui s'est intéressé à ce phénomène, dit que « lorsque le cinéma apparut, les organisateurs de projection, de même que leur public, n'y virent qu'une nouvelle facette du spectacle de lanterne magique » (1979: 110). » (Lacasse 2000, p. 74)

Period - Year: 
1896 to 1913

Country:

Cecil Hepworth et la danse serpentine

Category:

Brief description of practices: 

«Il s'installait au milieu de la salle, et manoeuvrait lui-même la lanterne tout en faisant la narration. Il faisait alterner la projection des films et des plaques, et compensait la pauvreté narrative par l'ingéniosité de la technique ou du boniment.» (Lacasse 2000, p. 75)

Period - Year: 
1896 to 1913

Country:

Les sermons lumineux ou carêmes lumineux

Category:

Brief description of practices: 

Les sermons lumineux sont, en fait, des prêches illustrés de vues fixes et animées. (Lacasse 2000, p. 79) 

« Ici comme là, il s'agit de conférences-prédications investies dans des spectacles audiovisuels pour lesquels ont été mobilisées les ressources du phonographe, de l'appareil à projections fixes et du cinématographe. La parole du prédicant qui en demeure le maître d'oeuvre a pour tâche de leur conférer de part en part une signification religieuse (André, 1992 : 51). » (Lacasse 2000, p. 79) 

Period - Year: 
1907 to 1912

Country:

Pages